Distillations cérébrales et réflexions alambiquées

Lorsque le cœur m’en dit, je me laisse aller à penser…

Distillations cérébrales et réflexions alambiquées

Et lorsque l’on pense alors on a des idées. Doucement, ce qui était une certitude, ce que l’on pensait acquis, nous appartenant comme une pensée propre, se disloque pour n’être plus qu’un épais brouillard ou une frêle brume. Est-ce vraiment à moi ?

La vapeur s’élève alors au rythme des neurones qui s’échauffent. Vite, vite, de plus en plus vite… Les connexions se font dans un ordre que l’on avait pas forcément prévu et enfin l’idée se fait matière, elle prend tout son sens, elle vie en nous. Nous ne la pensons plus, nous la ressentons. Présente à nous même, nous venons de la créer. Et même si d’autres l’ont fait avant nous, nous en sommes les créateurs parce que ce distillat est passé par l’alambic que nous sommes.

Au cœur du chaudron, l’essence donne naissance à la quintessence…

 * Petite Nouvelle

* Nouvelle : Monsieur Georges

* Nouvelle : Amer

* Nouvelle : Dansez

* Nouvelle : Histoire du Grand Sud-Ouest

* Nouvelle : Louise

* Nouvelle : Étrangère étrange

* Nouvelle : Glouton ou le Complexe du Crocodile

A suivre…

Publié dans : ||le 26 janvier, 2015 |Pas de Commentaires »

Laisser un commentaire

Un humilde puto amo |
Centre Energie Bien Etre de... |
Anglais en Autonomie1 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Classalc
| Relatoseroticostodorelatos
| Widezit1881